7 et 8 novembre 2015 : questionnaire à choix multiples !

Cinq questions mais pas moins de onze réponses pour trouver votre course dans la sélection du week-end de la rédaction !

Lyon urban trail by night 2014

> Un marathon? 

Il y a moins d’une semaine, près de 50 000 coureurs s’élançaient à l’assaut du Marathon de New-York pour affronter les 42,195 km de l’une des courses les plus célèbre au monde.
Le 8 novembre 2015, les marathoniens ont cette fois rendez-vous dans la patrie de naissance de cette distance mythique pour courir le Marathon d’Athènes. Une édition 2015 particulière en cette période de crise économique, puisque les organisateurs ont décidé de ne pas inviter de plateau élite pour réduire les coûts. 16 000 coureurs sont néanmoins attendus au départ pour relier la ville de Marathon au Stade Olympique d’Athènes, empruntant le même parcours que lors des Jeux Olympiques de 2004 et des Championnats du monde de 1997. Ils seront en tout près de 43 000 participants, un 10 km et un 5 km étant également au programme.
En France aussi les marathoniens seront de sortie et c’est sur la Côte d’Azur qu’il faudra les chercher, pour le Marathon des Alpes Maritimes Nice-Cannes. Départ dimanche 8 novembre 2015 sur la Promenade des Anglais de Nice pour rejoindre Cannes et sa célèbre Croisette après 42,195 km sur la Riviera, en passant par Cagnes-sur-Mer, Antibes ou encore Juan-les-Pins. En solo, en relais de deux ou de six coureurs, ils devraient être près de 14 000 sur les rives de la Méditerranée. Du coté des élites, la victoire ne devrait pas échapper à un coureur africain. Le Kenyan Barnabas Kiptum fait office de favori, lui qui avait terminé 2ème en 2014. A ses côtés, ses compatriotes Bellor Yator et Moses Kurgat ainsi que l’éthiopien Tedesse Aredo seront eux aussi aux avants postes. Chez les femmes, se jouera surement entre les kényanes Rose Chepchumba et Emily Rotich (vainqueur du marathon de Run in Lyon 2015).
Notez que suite aux intempéries qui ont touché la région en octobre, une collecte de fonds est organisée sur le village de la course pour venir en aide aux habitants touchés.

Enfin, le Marathon du Charolais Bourgogne Sud accueillera lui aussi les amateurs de course sur route longue distance le samedi 7 novembre 2015.

> Un peu plus long?

Si les 42,195 km du marathon ne vous suffisent pas, vous serez peut être dans la région de Perpignan pour les 100 km du Spiridon Catalan. Un circuit de 7,140 km à travers vignes et vergers et face au Canigou attend les coureurs. Il faudra le parcourir 7 fois pour venir à bout du 50 km et 14 boucles seront nécessaires aux « cent-bornards » pour être finisher !

Vous préférez le trail? Pas de problème, la Champagne et ses bouteilles vous attend pour le Sparnatrail. 56,7 km et 1 388 mètres de dénivelé positif sont au programme de cette première étape du Trail Tour National 2016, qui reprend déjà ses droits ! La route sera longue avant de connaitre les successeurs de Céline Lafaye et Laurent Vicente, titrés en 2015 sur les trails courts.

> Ou un peu plus court? 

Au contraire, si vous souhaitez vous élancer pour une aventure plus courte, les routes bretonnes de Saint Pol-Morlaix s’offrent à vous pour la 43ème édition de cette classique ! Un 10 km ou un semi-marathon attendent les près de 8 000 coureurs qui s’élanceront dimanche 8 novembre 2015 à la poursuite du record de l’épreuve, établi en 2004 par Paris Murey en 1h02mn24s.

A Pau, 3 500 femmes prendront le départ de la Féminine d’Automne pour 6 km de course au cœur du centre ville. Une course sportive et solidaire à la fois puisque cette année, 2€ sur les 12 € de l’inscription seront reversés à l’Association François Aupetit (AFA) à travers l’opération « Montrons ce que nous avons dans le ventre » qui mobilise le grand public contre les Maladies Inflammatoires Chroniques Intestinales (MICI).

Une solidarité que l’on retrouvera jusqu’au cœur de l’océan Indien. Une semaine après la victoire d’Antoine Guillon sur le Grand Raid, l’île de la Réunion va se parer de rose pour Odyssea. Les organisateurs espèrent rassembler 15 000 participants (ils étaient 43 000 à Paris en le 4 octobre 2015) et récolter 125 000 euros pour financer la lutte contre le cancer du sein.

> Du sable?

Si le froid qui s’installe en France aurait tendance à vous faire ranger vos runnings, vous avez peut être pris la direction du désert marocain pour la 1ère édition du Dust. Derrière cet acronyme qui signifie « poussière » en anglais, se cache le Dakhla Ultimate Saharian Trail. Un trail de 3 jours en étapes et en semi-autonomie qui propose au choix, des parcours de 30 ou 50 km chaque jour pour permettre à un maximum de coureurs de découvrir la course dans le désert.

Les habitués des fortes chaleurs et des dunes ont quant à eux rendez-vous au sud de la péninsule d’Arabie pour le Oman Desert Marathon, du 7 au 12 novembre 2015. Ici, les étapes se font en autosuffisance (seule l’eau est fournie par les organisateurs) et 165 km attendent les concurrents au départ. Une épreuve sur laquelle on retrouvera entre autres, Rachid El Morabity, tenant du titre et vainqueur du Marathon des Sables 2015 (sa troisième victoire).

> Ou des frontales? 
Enfin si vous êtes une créature de la nuit, votre frontale illuminera sans aucun doute les hauteurs de Fourvière lors du Lyon Urban Trail by night, le samedi 7 novembre 2015. 13 km ou 26 km attendent les traileurs au cœur de la nuit lyonnaise et ils sont 6 000 à avoir pris un dossard pour la 2ème édition de cette épreuve.

Chaussez vos runnings et bonnes courses à toutes et à tous !

Réagissez