7 et 8 juin 2014 : huit sites où vous courrez ce week-end !

Votre programme running du week-end

Ça y est, le beau temps refait son apparition ! Chaussures, casquette, dossard, tout est prêt ? C’est parti, petit tour d’horizon des principales courses de samedi 7 et dimanche 8 juin 2014.

Les gendarmes et les voleurs de temps

Sur la route

Des épreuves assez différentes pour les adeptes du bitume ce week-end. La première : le marathon de Marne-et-Gondoire, dimanche 8 juin. La 10ème édition se déroulera comme toujours dans les verts paysages de la Seine-et-Marne, avec départ et arrivée au domaine du château de Rentilly et un profil mi-route, mi-trail. Les participants seront bien récompensés à l’arrivée avec une garden-party très festive (orchestres, barbecue).

Le même jour mais deux fois moins long, le semi-marathon d’Oloron Sainte-Marie, au pied des Pyrénées, vous propose un parcours très roulant, propice à la performance quels que soient les niveaux. Une marche de 15 km et un 10 km course sont également au programme.

On termine cette sélection sur asphalte avec la 16ème édition des 10 bornes de la Saint-Médard, qualificative pour les championnats de France. Comme toujours, le tracé emmènera les coureurs sur des passages en ville mais également sur quelques chemins de la forêt de Sénart. Un 5 km est également proposé tout comme deux courses enfants de 1 et 2 km pour les enfants éveil à benjamins, et le Brunoyenne, un 5 km populaire ouvert à tous.

Côté trail

Incontournable du calendrier trail, Les Gendarmes et les Voleurs de temps à Ambazac, près de Limoges, va encore rassembler plus de 4 500 coureurs de tous profils ces samedi 7 et dimanche 8 juin.

Principal changement pour cette édition, de nouveaux parcours et nouvelles épreuves. Fini les points UTMB sur le Grand Trail du Limousin (par choix des organisateurs) qui passe de 68 km à 58 km et devrait permettre à tous les coureurs de courir tout le long du parcours malgré les 2412 m de dénivelé positif qui les attendent. Parmi eux, on retrouvera Benoît Holzerny, deuxième de l’épreuve en 2013 et 5e du 80 km de l’eco trail de Paris cette année. Sur cette épreuve, il avait terminé extrêmement épuisé, ce 58 km devrait lui permettre de voir s’il a récupéré d’autant qu’il se prépare cette année pour la CCC (Courmayeur-Champeix-Chamonix, lors de l’UTMB)Romuald de Paepe sera également présent. Le vainqueur du 50 km de l’Eco-Trail de Paris en 2010 et 5ème du 80 km en 2012, annoncé très en forme, sera un sérieux postulant à la victoire. Sur l’épreuve historique des Voleurs de temps (vous savez, celle où des cavaliers de la Gendarmerie donnent le départ !) en revanche rien ne change. 32 kilomètres et 1087 m de dénivelé positif comme d’habitude, pourquoi changer un parcours qui gagne ? Cette année pas de boue ni de déluge comme en 2013. Les météorologues annoncent un soleil radieux et une température proche de 30 degrés ! au niveau du plateau on notera les présences de Julien Moreau, vainqueur en 2013 et Freddy Guimard (vainqueur du 10 km de Saint-Malo le 24 mai 2014). Chez les femmes, Patricia Laubertie (championne de France du 10 km en 2012) et Nathalie Vasseur (10 fois vainqueur du Marathon du Médoc) seront à la lutte.
On n’oublie évidemment pas de mentionner le trail découverte de 10 km avec Mohamed Serbouti, triple champion de France en titre du 10 km chez les vétérans; la course des Voleuses de temps (5 km); la course enfants, les deux randonnées de 10 km et 17 km et… la course de brouettes par équipes de deux (ou monocycle à brancard pour le titre officiel) !

Autre classique à Salins-les-Bains, dans le Jura, avec la 30ème Montée internationale du Poupet. Plus de 1 000 participants venus de nombreux pays (14 nations représentées en 2013) sont attendus pour venir à bout du fameux Mont et son dénivelé positif de 666 m sur 17,5 km d’effort. Le Burundais Willy Nduwymana tentera de s’imposer pour la quatrième fois, après 2010, 2011 et 2013. Un événement populaire qui rassemble également des centaines de spectateurs chaque année.

De nombreuses courses sont prévues lors du Lozère Trail, à Chanac. De l’ultra en deux étapes (53 km avec 3 300 D+ et 55 km avec 2 300 D+), en passant par le 45 km (2 300 D+), le 25 km (1 000 D+) et le petit dernier de 14 km (500 D+), il y en aura pour tous les goûts ! Tous les parcours se déroulent à 90% sur sentier et monotrace et permettront aux coureurs de découvrir la beauté des paysages de la région dans un esprit convivial. Petit plus de l’événement, ses deux courses les plus longues offrent respectivement 1 point (pour le 45 km) et 3 points (pour l’ultra de 108 km) pour l’Ultra-Trail du Mont-Blanc à Chamonix.

En Bretagne, une belle aventure attend les trailers engagés dimanche avec le Trail de Guerlédan, près du Mur de Bretagne. Il s’agit d’une course de 58 km autour du lac de Guerlédan dans les côtes d’Armor, avec un dénivelé positif de 1 600 m. Pour ceux qui souhaiteraient plus courts, des parcours de 23 km et 13 km existent également.

On conclut cette sélection avec un petit tour par l’Alsace où les trailers se rendront sur la ligne de départ du Maratrail Ballon d’Alsace, sur un parcours entièrement sur chemins et sentiers de montagne avec un dénivelé positif de 1750 m. De quoi en prendre plein les yeux et surtout les cuisses !

Réagissez