7 et 8 décembre 2013 : de beaux rendez-vous running avant Noël

A moins de trois semaines de Noël, les runners et traileurs n’ont pas encore l’esprit complètement accaparé par les Fêtes de fin d’année. En témoigne ce programme des samedi 7 et dimanche 8 décembre 2013.

saintelyon 2012

Il y a une solution radicale pour éviter la foule qui va progressivement envahir les grands magasins, à l’approche des Fêtes de Noël : chausser ses runnings et partir courir. Mais ça n’assure pas forcément le fait de se retrouver seul les chemins. Exemple : 14 000 personnes ont décidé de passer leur nuit du 7 au 8 décembre 2013 entre la Loire et le Rhône. Au programme : la SaintéLyon et une édition anniversaire, la 60ème. Les plus ambitieux ont prévu de relier Saint-Etienne à Lyon et de se lancer, à partir de minuit, à l’assaut des 75 kilomètres, 1 800 m de dénivelé positif, et 2 100 de dénivelé négatif. D’autres ont choisi les formules relais (à 2, 3 ou 4), ou Saintéxpress (45 km) et Saintésprint (21 km). Tous auront un point commun : une frontale pour illuminer cette longue et froide nuit d’effort. Parmi les cadors attendus en tête de peloton : Fabien Antolinos, Manu Gault, Julien Chorier, Thomas Lorblanchet, Maud Gobert ou encore Caroline Chaverot.

A plus de 1 000 kilomètres de là, d’autres athlètes ont rendez-vous pour un effort beaucoup plus court mais intense, à Belgrade en Serbie. L’équipe de France de cross-country se rend en effet à Belgrade pour les championnats d’Europe de la spécialité, dimanche (voir la sélection tricolore complète). Chez les séniors, on attend notamment beaucoup de Sophie Duarte, après ses belles performances récentes aux cross d’Allonnes et de l’Acier.

Encore plus loin de nous, autre rendez-vous qui sera très suivi : The North Face Endurance Challenge à San Francisco (Etats-Unis). François D’Haene et Michel Lanne seront notamment au départ du 50 Miles. Tout comme l’Espagnol Miguel Heras, ou encore les Américains Dakota Jones et Mike Foote. Chez les femmes, on suivra surtout la Suédoise Emelie Forsberg et l’Américaine Rory Bosio, qui a survolé l’UTMB cet été (voir les résultats).

Autre décor, pour les près de 350 personnes engagés sur la Transmartinique qui se courra samedi et dimanche sur 133 km et 5 250 m de D+. Antoine Guillon, vainqueur des deux dernières éditions, Erik Clavery, Christophe Le Saux, Lionel Trivel, font partie des engagés de renom.

On aura également une pensée pour les chanceux participants du marathon d’Honolulu, dimanche à Hawaï, dans un cadre bien éloigné de celui qui devrait par exemple accompagner, samedi dès midi, les 115 inscrits aux 24 heures de Ploeren en Bretagne (ils sont une quarantaine sur les 6h, même chose sur les 12 heures et près de 60 sur la formule 24h par équipe).

Enfin, difficile de regarder le calendrier running de ce week-end sans tomber sur les corridas de Noël qui fleurissent un peu partout en France à cette période (exemple à Saint-Germain en Laye, Pamiers, Perpignan), et sur les courses qui mettront le Téléthon à l’honneur, comme à  Bouliac (33), Genlis (21) ou Sophia Antipolis (06). 

Réagissez