4 et 5 octobre 2014 : les routiers vont se régaler !

Marathons, semi-marathons, 10 km, tout le monde court sur route en ce premier week-end d'octobre. Découvrez notre sélection si le bitume ne vous fait pas peur !

ODYSSEA 2012

Respect des anciens oblige, nous commençons ce tour d’horizon du week-end par Sedan-Charleville le dimanche 5 octobre 2014 et dont la première édition remonte à 1906, ce qui en fait la plus ancienne course de ville à ville de France. Le déраrt est donné depuis le centre ville de Sеdаn, роur un раrcоurs vаllоnné de 24,3 kilomètres аltеrnаnt vіllаgеs еt cаmраgnеs, jusqu’à l’аrrіvéе аu stаdе de Chаrlеvіllе. Et on sera bien loin des 82 participants de la première édition puisque près de 2 000 coureurs sont attendus au départ cette année. Coté féminin, la course pourra se réaliser en relais de quatre coureuses afin de soutenir la prévention du cancer du sein, dans le cadre de l’opération « Octobre Rose ».

Une cause que vous pourrez également soutenir si vous courez en région parisienne et plus particulièrement à Vincennes où se déroule Odyssea Paris, toujours ce dimanche 5 octobre 2014. Odysséa organise depuis 2002 un circuit de courses et de marches en France au profit de la lutte contre le cancer du sein. Depuis 10 ans ce sont plus de 205.000 participants qui ont contribué à récolter plus de deux millions d’euros. Ces fonds sont reversés localement pour financer des programmes de recherche sur le traitement personnalisé du cancer du sein. Au programme, un parcours de 10 km au départ de l’esplanade du Château de Vincennes ou une boucle de 5 km non chronométrée à effectuer en marchant ou en courant, et même les enfants pourront apporter leur soutien en participant à une course d’un kilomètre.

Les amateurs de running vont également parcourir les rues de Paris en ce dimanche 5 octobre avec les 10 km Paris Centre. Une course de quartier qui se veut populaire, jeune, décontractée et qui une fois par an, offre les rues des 1er et 2ème arrondissements de Paris aux coureurs voulant se surpasser ou simplement découvrir le cœur de la Capitale à travers la distance magique du 10 km. Créée en 2004, la course a vu sa notoriété exploser et attire aujourd’hui près de 6 000 coureurs. L’an dernier, Mourad Amdouni avait été le plus rapide, descendant sous la barre des 30 minutes. Un objectif bien éloigné de celui de la majorité du peloton qui court surtout pour profiter des rues parisiennes désertes !

En région Rhône Alpes et avec environ 25 000 inscrits pour ses trois courses, l’événement Run In Lyon commence à prendre de l’ampleur. Vous retrouverez en effet un 10 km, un semi-marathon et un marathon pour parcourir les rues de la capitale rhodanienne dimanche 5 octobre 2014. Les participants de Run in Lyon se verront offrir une visite des lieux les plus mythiques de l’ancienne capitale des Gaules, avec notamment de larges portions dessinées sur les quais de la Saône et du Rhône. Après un départ de la place Bellecour pour tout les coureurs, ils traverseront le tunnel de la Croix-Rousse dans une ambiance musicale, nouveauté de ce parcours 2014. Le semi et le marathon sillonneront ensuite le parc de la Tête d’or avant de traverser la place Terreaux qui abrite l’hôtel de Ville et la fontaine Bartholdi, et de sillonner les ruelles du vieux Lyon. Après un petit détour par le Stade Gerland, antre de l’Olympique Lyonnais, et le quartier des Confluences, retour sur la Place Bellecour pour une arrivée au cœur de la ville dans une ambiance festive.

On court également sur la distance reine des 42,195 km à quelques encablures de la Méditerranée pour le Marathon Provence Lubéron, le dimanche 5 octobre 2014. Un semi-marathon et un 10 km sont également organisés. Fort de son succès en 2013, le parcours du marathon 2014 donnera, pour la 2ème fois, le départ des courses au cœur de la ville de Pertuis, le long du majestueux Cours de la République. De plus, les marathoniens seront ravis d’apprendre qu’ils repasseront dans le village de Villelaure et dérouleront les 20 premiers kilomètres dans la plaine extra plate de la Durance. Les marathoniens et semi-marathoniens retrouveront ensuite le parcours « historique » du marathon avec une escale autour de l’étang de la Bonde, pour se diriger ensuite vers la ligne d’arrivée au pied du somptueux Château de la Tour-d’Aigues, où les attend un dernier ravitaillement festif agrémenté de produits du terroir.

Les coureurs de semi-marathon vont également envahir les rues de Beaufort en Vallée (49) ville de départ du Semi-Marathon de Beaufort en Vallée le dimanche 5 octobre 2014. Le parcours propose aux coureurs une boucle passant par les villes de Mazé et Gée et alternant route et chemins. Une boucle de 10 km est également au programme ainsi qu’une course enfant. Dans la tradition des courses festives, les trois meilleurs déguisements seront récompensés à l’issue de l’épreuve alors sortez vos meilleurs costumes pour courir !

Et à l’étranger ?

On compte pas moins de quatre marathons européens ce dimanche 5 octobre 2014 !
De l’autre coté de la frontière tout d’abord avec le Marathon de Bruxelles au cœur de la capitale belge. Le magnifique parcours qui a fait, ces 5 dernières années, du marathon de Bruxelles l’un des plus beaux marathons d’Europe est bien sûr conservé. Tout en courant, vous pourrez admirer l’hôtel Errera, le Palais Royal, la statue de Godefroid de Bouillon, les Musées royaux d’art ancien et moderne, l’église du Sablon ou encore l’imposante silhouette du Palais de Justice. Bruxelles propose un parcours très varié, vert et vallonné. Il comprend deux côtes qu’il est préférable de ne pas sous-estimer (vers les km 15 et 35). Une fois ces difficultés franchies, vous pourrez alors déguster une pinte de bière belge pour fêter votre arrivée !

Si vous êtes plutôt amateur de porto et autres pasteis de belem, vous avez sans doute opté pour un dimanche au Portugal. La capitale lusitanienne accueille en effet les Rock’n’Roll Series Lisbonne. Derrière ce nom haut en couleur se cache un marathon longeant les rives du Tage, et qui fait partie d’un circuit mondial de marathons tels que Las Vegas, Madrid, Liverpool ou encore Montréal. Des paysages à couper le souffle pour ce parcours au départ de Cascais et qui emmène les coureurs jusque dans le Parque das Nações, l’un des plus beaux de Lisbonne. Selon le principe cher aux organisateurs, la musique rythme la course et un concert de rock attendra même les coureurs sur la ligne d’arrivée. Un semi-marathon est également programmé ainsi qu’une course en fauteuil roulant.

On court également au cœur de la capitale hongroise où se déroule le Bucarest International Marathon. Une épreuve très récente puisque la première édition remonte à 2008 seulement, pour un des plus petits marathons européen avec environ 1 000 coureurs au départ en 2013. Comme pour ces autres « marathons des capitales », le parcours emprunte les rues du centre ville et permet d’en découvrir les principaux monuments comme le Palais du Parlement, le plus grand au monde, devant lequel est donné le départ. Un semi-marathon est également programmé et ce sont environ 4 000 coureurs qui fouleront les rues de Bucarest dimanche 5 octobre 2014.

Dernière étape européenne avec le Kosice Peace Marathon, plus vieux marathon européen au cœur de la Slovaquie. Ce marathon international est le plus ancien d’Europe, avec une première édition remontant à 1924, ce qui en fait le deuxième plus vieux marathon au monde après celui de Boston. C’est une superbe porte d’entrée vers ce pays peu connu d’Europe centrale. La course offre un magnifique parcours au cœur de la ville de Kosice, et il n’y a pas de difficulté majeure sur ce circuit composé de deux tours au centre ville passant dans le centre historique et les parcs. Cette 91ème édition proposera en plus du marathon, un semi-marathon, un relais et une course de 4,2 kilomètres.

Et du trail ?

On termine avec un petit bol d’air frais et un retour sur les chemins qui accueillaient en 2013 les Championnats de France de trail court avec la 6ème édition de Gapen’cimes. Quatre trails sont proposés pour satisfaire tous les traileurs quel que soit leur niveau. Le Trail Edelweiss entraînera les coureurs entre cascades et gorges étroites, de villages typiques et authentiques accrochés à flanc de montagne en espaces sauvages et préservés pour un parcours de 55 kilomètres et 3 200 mètres de dénivelé. Un peu plus court, le Trail des Crêtes (33 km) avec son splendide passage panoramique sur les crêtes de Charance, emprunte pour la majeure partie le parcours grand format. Si vous souhaitez découvrir le trail, le Trail de Charance, ouvert aux coureurs et marcheurs, monte directement vers le domaine de Charance, et épouse sur quelques kilomètres le canal de Gap, avec un retour vers l’arrivée par le sentier de Bonne, soit 14 km et 750 m de dénivelé positif. Si les premiers boucleront ce parcours en moins d’une heure, les autres participants pourront mettre deux ou trois heures à leur rythme. C’est aussi cela l’esprit trail ! Notez enfin qu’un trail féminin solidaire (5 km) est organisé pour soutenir le dépistage du cancer du sein ainsi qu’une course enfant gratuite dans le centre de Gap.

Chaussez vos runnings et profitez de ce premier week-end d’octobre en courant !

Réagissez