30 juin et 1er juillet 2012: week-end running au parfum de vacances

Vos principales destinations route et trail

Passer du mois de juin au mois de juillet - comme ce sera le cas ce week-end - est souvent synonyme de vacances imminentes. Elles ne débutent que la semaine prochaine pour les scolaires, mais certains runners auront peut-être pris une foulée d’avance… Alors, qui part où ce week-end ?

IMG_7465-e1340800584624

Il risque d’y avoir des bouchons sur les routes pour l’accès à Chamonix Mont-Blanc ! On annonce en effet un afflux massif de coureurs dès vendredi et pendant trois jours.  La 10ème édition du Marathon du Mont-Blanc fera notamment le plein dimanche, avec 2 300 concurrents attendus dont Anna Frost, Maud Gobert, Nicolas Pianet, Nick Sharp, pour ne citer qu’eux. Kilian Jornet, sera également au départ sur le kilomètre vertical et le marathon. Au total, l’événement accueillera 5 400 passionnés de montagne sur l’ensemble des courses.

Avis également aux habitants du Loir-et-Cher : le Bison Futé de la course à pied a prévu l’arrivée d’une meute bien garnie (1 500 coureurs) du côté de la Ville-aux-Clercs pour la 5ème édition des Traces du Loup. Cette fois, ce sont notamment les amateurs de camping qui auront été séduits. Les 3 départs (33 km, 17 km et 3 km pour les plus jeunes) ont en effet lieu entre 17h30 et 17h45 samedi. Et ensuite, tout ce petit monde est invité à planter sa tente sur place. Le lendemain matin, l’organisation propose même un petit déjeuner collectif !

Certains ont préféré mettre le Cap au Sud, sur les bords de la Méditerranée à Gruissan (11). Il s’agit là de fêter dignement, dimanche, la 15ème édition de la Barberousse, cette course très conviviale et animée de 10.6 km. Que ceux qui ne connaissent pas le parcours ne se laissent pas tromper par la distance, le week-end ne sera pas des plus reposants. La montée jusqu’à la Tour Barberousse mettra notamment les jambes des centaines de participants à rude épreuve. Un effort immédiatement récompensé par la beauté du panorama, sur le village et la côte. Et pour ceux qui décideraient de planifier une escapade de dernière minute, les inscriptions sont encore possibles.

Autour de Paris

En Ile de France, les runners ont aussi deux belles destinations week-end. D’abord dans un cadre majestueux, avec la première édition du Running Tour du Château de Versailles, dimanche. Plus de 9 000 personnes sont prévues sur l’ensemble des épreuves, dont la moitié sur le 15 km. Ceux et celles qui seraient tentées par cette découverte peuvent prendre un dossard jusqu’à samedi.

De l’autre côté de l’Ile de France, en Seine et Marne, place à un week-end sans complexes et dans la bonne humeur avec le 8èmemarathon Marne et Gondoire, dimanche. Les 42.195 kilomètres traversent 16 communes et peuvent se courir seul ou en relais (avec un maximum autorisé de 17 relayeurs). Les inscriptions sur place ne sont acceptées que pour les individuels. Cette année, un 10 km est également proposé.

A 110 kilomètres de Paris, Forges-les-Eaux, en Seine-Maritime (76), propose un week-end associant sport et terroir à l’occasion du bien nommé marathon du Terroir Brayon. Pour la troisième édition, la fin de parcours a été retravaillée, elle devrait être plus roulante. Marathoniens et semi-marathoniens s’élanceront dimanche matin, mais dès la veille le village de la course propose de venir déguster des produits régionaux. Des ateliers d’initiation à l’athlétisme et balades en poneys sont aussi possibles pour les plus jeunes.

Changement d’air

Mais les vacances, l’évasion et la course à pied, ça ne se passe pas seulement à côté de chez soi. Il y a donc ceux qui ont choisi de partir plus loin … Par exemple en quittant la métropole pour La Réunion. L’île propose deux grosses épreuves ce week-end : le Raid 97.4 et le marathon de l’île de la Réunion.
Ceux qui participent au Raid sont assurément des traileurs confirmés et amateurs de tourisme très actif, car les deux parcours (110 ou 50 km) ne sont pas accessibles à n’importe qui. Sur la plus longue distance, les concurrents ont 36 heures maximum (départ samedi) pour avaler 9000 m de dénivelé cumulé et traverser l’île du Sud au Nord. Le tout dans un cadre splendide, classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Question plaisir des yeux, les marathoniens et semi-marathoniens attendus dimanche dès 6h30 à Saint-Paul ne seront pas en reste avec un tracé longeant en partie l’Océan Indien.

Enfin, on quitte vraiment la France cette fois, mais pour s’en rapprocher géographiquement avec une autre destination phare du week-end : l’Italie. C’est au cœur des Dolomites qu’environ 1 200 compétiteurs vont se retrouver pour un grand rendez-vous: le North Face Lavaredo Ultra-Trail. Au programme des plus expérimentés : 120 kilomètres et 6 000 mètres de dénivelé positif. Le plateau Elite est d’ailleurs relevé avec notamment Sébastien Chaigneau (vainqueur l’an dernier), les Espagnols Zigor Iturrieta et Iker Karrera ou encore le Hongrois Csaba Nemeth.  Le dimanche, le « petit » parcours propose 50 km et 2 500 m de dénivelé positif.

Bonne route à tous ! Et si tout cela vous donne envie de vous planifier un week-end running/tourisme dans les prochaines semaines, pensez à jeter un œil à notre calendrier des courses !

Réagissez