20 km de Paris, le 9 Octobre 2011

Une 33ème édition sur le thème

Plus de 20 000 coureurs prendront le départ

20kmparis

Dimanche 9 Octobre 2011 à 10H00 aura lieu la 33ème édition des 20 Km de Paris. Comme il se doit, le départ sera donné aux pieds de la Tour Eiffel sur le Pont d’Iéna.

Grande classique de la course à pied en France, les 20 km sont organisés par l’ASCAIR (association sportive et culturelle de l’Armée de l’air) de 1979 à 1998. Après cette 20eme édition, l’ASCAIR fait une pause avant de reprendre les 20 km de Paris en main en octobre 2002. Depuis, le peloton n’a cessé de prendre de l’ampleur avec 25 895 inscrits en 2010.

En cette année 2011, les organisateurs ont décidé de promouvoir la « fête du sport » avec un slogan « courons ensemble ». L’idée ? Mettre en valeurs les notions de respect et de partage qui doivent fédérer le peloton en formant des duos entre des habitués de la course et des « novices ».

Le peloton étant de plus en plus conséquent, l’organisation a aussi travaillé sur la fluidité de la course en adaptant le parcours dans le bois de Boulogne et sur le Quai Branly. Enfin, attention aux oreilles et aux yeux car les animations au niveau du Pont Iéna seront renforcées pour rendre le départ plus convivial et surtout fêter la récente obtention du label international IAAF.

Autres nouveautés,  les puces seront dans votre dossard. Ainsi vous n’oublierez plus de les mettre ou n’aurez pas à réfléchir au petit matin afin de trouver comment les fixer !

Attention, gros changement au 5e kilomètre. Dans le cadre de sa lutte contre les déchets et pour la première fois sur une course de cette importance un ravitaillement au gobelet sera mis en place. « Les gobelets jetés tout de suite après leur utilisation, engendrent moins de déchets sur le parcours et plus de sécurité pour les coureurs qui ne risquent pas de se blesser avec les bouteilles », précisent l’organisation.

Ne vous précipitez pas pour autant sur les tables ! Il y en aura pour tout le monde !

Et surtout n’oubliez pas, quoi qu’il arrive, l’essentiel est de prendre du plaisir ! Vous êtes au coeur de Paris, appréciez le spectacle !

Pour plus d’information sur les 20 KM de Paris, rendez-vous sur le site de la course : www.20kmparis.com

  • Actions caritatives !

L’ASCAIR n’oublie pas son action caritative. Cinq associations sont soutenues et mises en avant sur le village et durant la course :
Africa Run, dons de chaussure pour l’Afrique
DEFI, aide pour les jeunes victime de maladie ou d’une accident
FOAS, fondation des œuvres sociales de l’air
ICM, Institut du Cerveau et de la Moelle épinière
Sports sans Frontières, Programmes de développement par le sport

Pour que les spectateurs et les accompagnants se sentent tout aussi investis et surtout pas exclus, une action leur sera réservée avec la possibilité de faire un don du sang. L’établissement Français du Sang sera en effet présent sur le village pour organiser une collecte de sang ouverte à tous aussi bien aux bénévoles qu’aux simples visiteurs, sauf aux coureurs bien sur qui ne sont pas autorisés à donner leur sans pour des raisons de sécurité. Trop peu de temps de récupération entre le don et l’effort.

  • Le parcours

Le départ s’effectuera Pont d’Iéna et l’arrivée, quai Branly, au pied de la Tour Eiffel. Le parcours s’effectuera à travers les rues de Paris, en empruntant les allées du bois de Boulogne et les quais de Seine.

Le plan du parcours

Voir le plan interactif du parcours des 20 Km de Paris

Ravitaillements: aux Km 5, Km 10, Km 15 et arrivée.

  • Le programme

vendredi 7 Octobre:

10H00 à 20H00: retrait des dossards au village des 20 Km de Paris, bassins du Trocadéro.

samedi 8 Octobre:

9H00 à 19H30 retrait des dossards au village des 20 Km de Paris, bassins du Trocadéro.

Dimanche 9 Octobre:

7H00 à 9H00 : retrait des dossards au centre sportif Emile Antoine.
10 H : départ des 20 km de Paris, Pont d’Iéna

  • Transports :

RER : station Champs de Mars – Tour Eiffel
Métro : Trocadéro, Bir Hakeim-Grenelle, Dupleix
Bus :
ligne 30, 32, 63, 72 et 82

2 réaction à cet article

  1. Bravo aux (vrais) coureurs mais pourquoi tous les autres se croient-ils obligés de venir – en voiture – les regarder et se garent qui, sur les trottoires, qui n’importe où ailleurs encore et doit-on subir le bruit des moterus de motos, 4 X 4 et autres engins à moteurs quant on n’a qu’une voe : « rester dans son lit douillet » (comme le chante Brassens), surtout par ce temps de… chienn’ Bref, pourquoi une (vaste, certes!) minorité (de ch..) s’aroge-t’elle le droit d’emm une (+ grande) majorité di’ndividus qui ont pour (seul?!) défaut d’être 100% réfractzaires aux… troupeaux?!
    NB : on a bcp. de mal à voir ce qu’on a écrit ici! Exprès??!

    Répondre

Réagissez