20 et 21 juin 2015 : Le trail à l’honneur…mais pas que !

Le trail est roi ce week end ! Mais quelques belles épreuves sur route devraient également ravir les amateurs de bitume.

aubrac 2013
  • Le plein de trails pour commencer

Place au Trail Tour National (TTN) en ce week-end de running. Deux étapes du circuit court sont en effet programmées, marquant la mi-saison de ce calendrier 2015 qui compte 13 dates.

Ceux qui n’ont pas voulu sacrifier leur grasse matinée du dimanche s’élanceront dès le samedi 20 juin 2015 avec le Trail de Sancerre. Laurence Nogue (3ème du classement féminin) s’alignera au départ de ce parcours de 35 km et 1 100 mètres de dénivelé positif. En l’absence sur les chemins ce week-end de Céline Lafaye, en tête du classement provisoire et Corail Bugnard, sa dauphine, elle pourrait réaliser une bonne opération. Benoit Holzerny et Romuald de Paepe pourraient quant à eux se disputer la victoire chez les hommes.

Une victoire que visera sans aucun doute Julien Beauvais (3ème du classement provisoire masculin) le lendemain, sur le 27 km du Trail de la vallée des lacs (88), 2ème épreuve du TTN court de ce week-end. Tout comme chez les femmes, Cédric Fournel (leader du classement provisoire) et Guillaume Rouger, solidement installé en seconde position, ne courent pas ce week-end, et la victoire sera donc précieuse.
Les amateurs de longues distances s’élanceront de leur côté sur un 55 km (2 500 m D+) ou 85 km (4 500 m D+).

Il n’y pas que l’île de la Réunion qui a son Grand raid. Antoine Guillon, après être monté à quatre reprises sur le podium de la mythique course réunionnaise organise en effet pour la 6ème année le Grand Raid 6666. Samedi 20 juin, un parcours de 114 km et 6 400 m de dénivelé positif attendra les plus gourmands. On retrouvera parmi eux Thomas Saint Girons ou Maxime Cazajous  (3ème Gruissan Phoebus Trail 2014) au départ à Roquebrune. Les amateurs de plus courtes distances, se rabattront sur la Saute Mouflon et ses 45 km ou le parcours découverte de 11 km de la Roquebrune.

En Haute-Savoie, le Samoëns Trail Tour accueillera lui aussi quelques têtes d’affiche du trail. Sébastien Spehler fera figure de favori dimanche 21 juin 2015 sur le Tour du Haut-Giffre (62 km et 4 800 m D+) alors que chez les femmes, on annonce la présence au départ de la Suédoise Emelie Forsberg, qui devrait également s’aligner sur la verticale du Criou (samedi 20 juin) et le 18 km du lendemain.

On prend ensuite la direction la Lozère les traileurs seront également au rendez-vous sur les chemins de la Lozère pour Courir en Aubrac. Un véritable festival de courses les attend avec six distances pour cette 15ème édition. De 8 à 55 km, ils seront plus de 3 000 à s’élancer en pleine nature.

Changement de décor en Baie de Somme où a lieu la 27ème édition d’une course atypique : la Transbaie. Le principe est simple, puisqu’il s’agit de parcourir 17 km dans la Baie de Somme. Mais la course s’effectuant à marée basse, la boue, le sable moue et les immenses flaques laissées par la mer constituent autant de difficultés inhabituelles pour les coureurs. Ils seront près de 6 500 à braver ce parcours dimanche 21 juin 2015, lorsque le célèbre coup de sifflet du train qui donne le départ retentira, à 10h15 précises.

  • Un peu de vin pour continuer

En Aquitaine, il n’y aura pas de dénivelé mais les ravitaillements seront beaucoup plus « traîtres » le dimanche 21 juin 2015. Le 25 km et le 10 km du Trail des Grands Crus (Pauillac) serpentent en effet à travers les vignes du Médoc, ses châteaux et ses caves, et les ravitaillements « œnologiques » seront nombreux. Les participants devront donc faire preuve de prudence s’ils veulent rallier l’arrivée dans les temps !

Il en sera de même pour les coureurs du Marathon des Vignobles d’Alsace le dimanche 21 juin 2015. Pas moins de 12 relais « gastro-viniques » les attendent tout au long des 42,195 km de la course. Des verres de vin agrémentés de spécialités locales (bretzel, tarte flambée, kougelhopf…) qui ralentiront surement plus d’un coureur au départ de cette course qui se veut avant tout festive. Que les plus rapides se rassurent, ils trouveront bien sûr de l’eau sur les ravitaillements !

  • Une dose de route pour finir

Les amateurs de bitume seront également sur les routes ce week-end avec une échéance nationale pour les relais qui prennent part aux Championnats de France d’Ekiden. Le Parc inter départemental des sports de Créteil sera le théâtre de ce marathon par équipe de 6 (tronçons de 5 km, 10 km, 5 km, 10 km, 5 km et 7,195 km).
Quelques grands noms de la course à pied se disputeront le titre puisqu’on retrouvera par exemple El Hassane Ben Lkhainouch (champion de France du 10 km en 2014, Ales Cevennes Athlétisme), Ruben Iindongo et Charles Ogari (KEN, Athleg Provence) ou encore Thierry Guibault (vainqueur du 10 km lequipe, le 14 juin 2015) qui portera les coureurs de l’Entente Oise Athlétisme. Chez les femmes, l’athle St Julien 74 avec, entre autres Patricia Farget et Aline Camboulives, semble être l’équipe favorite à battre.

En région parisienne également, c’est dans les allées du Château de Versailles que vont s’élancer près de 15 000 coureurs à l’occasion du Running Tour du Chateau de Versailles, le dimanche 21 juin 2015.
Les célèbres allées de la résidence du roi soleil sont en effet le théâtre de la bien nommée « Course royale », un parcours de 15 km dans le parc du château et autour de son célèbre Grand Canal. Les femmes seront également à l’honneur avec une « Course des Princesses » qui leur est réservée, tout comme les enfants qui s’élanceront sur des parcours de 3 km, 2 km et 400 m.

  • Du soleil et de la boue pour prolonger le plaisir

Et comme se battre contre le chronomètre ne suffit parfois pas, certains défient le soleil ce week-end à la Asics Beat The Sun. Au départ de Chamonix et à partir du lever du soleil, cinq équipes internationales de coureurs ont 15 heures et 41 minutes pour parcourir 150 km et 8 370 m de dénivelé positif autour du Mont Blanc, avant le coucher du soleil. Un seul représentant français sera au départ avec Emmanuel Gault (vainqueur de l’Eco trail de Paris 2015), qui fera partie de l’équipe d’Europe du Sud.

Pour d’autres, la bataille se fera contre les 22 obstacles de la Mud Day Nice. Un parcours de 13 km dans les collines surplombant la célèbre Rivirera attend les 8 000 inscrits et la boue sera comme toujours au rendez-vous ! Ils seront imités en Lorraine par les participants à la Somad de Madine. Le principe sera le même, seule la distance est légèrement plus courte, avec 12 km à parcourir pour venir à bout de cette course d’obstacles.

Et vous, quel sera votre choix pour ce week-end de courses à pied?

Réagissez