1er – 3 mai 2015 : les 10 commandements du runner supporter

Parce que vous allez encourager un proche, qu'une épreuve traverse votre ville ou village, ou simplement parce que vous aimez la course à pied : vous serez sur le bord des routes ou chemins pour ce premier week-end de mai 2015. Et pour une fois, on s’est mis à votre place dans notre sélection des événements running à ne pas manquer.

Marathon de Sénart 2013
  1. Des grandes classiques tu suivras

Débuter le mois de mai runnings aux pieds, c’est une tradition. Presqu’autant que le brin de muguet. D’ailleurs, chaque 1er mai voit refleurir son lot d’événements incontournables. Des exemples ? Les 20 km de Maroilles avec plus de 4 000 engagés et des milliers de spectateurs attendus le long des routes. La 33ème édition des 15 km du Puy qui attirent toujours de nombreux amateurs et curieux pour encourager le gros millier de concurrents à parcourir trois fois une boucle de cinq kilomètres. Ou encore les 10 km du 13, à Marseille, avec notamment le Kényan Charles Ogari, Sébastien Beltranvice-champion de France du 10 km quinze jours plus tôt –  et Clémence Calvin pour assurer le spectacle.

  1. Ton carnet d’autographes tu sortiras

Ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de croiser un triple champion d’Europe et vice-champion du monde au cœur d’un peloton. Yohann Diniz, spécialiste du 50 km marche, sera ce vendredi au départ du 10 km dans le cadre du marathon de Sénart. Au total, marathoniens et coureurs du 10 km devraient former un cortège d’environ 3 500 personnes.

  1. Une ligne d’arrivée tu ne chercheras pas

On imagine le gag : aveuglé par l’euphorie du jour J, vous lancez à votre protégé(e) : « allez, on se retrouve sur la ligne d’arrivée ». Halte là ! Le Wings for Life World Run n’est pas une course comme les autres et ce dimanche à Rouen, il n’y aura pas de ligne d’arrivée ! Pas plus que dans les autres villes du monde où s’élanceront, en même temps (à 13 heures, heure française), les 90 000 coureurs (ils seront 2 000 en France) dans cette épreuve au profit de la lutte contre les lésions de la moelle épinière. L’objectif est « simple » : courir le plus longtemps possible, avant de se faire ratrapper par la « catcher car » lancée à la poursuite du peloton. Thibaut Baronian, vainqueur en France l’an passé, sera à Rouen. Tout comme François D’Haene, Michel Lanne ou encore Christine Tarbis (voir plus d’informations ici). Nathalie Vasseur, première Française en 2014, sera elle à Miami. Simple rappel : à Rouen, le départ a lieu quai Saint-Sever !

  1. Un passage de témoin tu salueras

Loulou Chantre, créateur emblématique de l’événement, a levé le pied, mais Extra Sports (en charge, entre autres, de la SaintéLyon et du Lyon Urban Trail),  a pris le relais pour l’organisation de l’Ardéchois. En conservant évidemment les ingrédients du succès. Quatre épreuves (un 10 km féminin, un 20 km, un 36 km et la distance phare, le 57 km), continueront de ravir les amateurs de grands espaces ces vendredi 1er et samedi 2 mai 2015.

  1. Le nouveau-né tu applaudiras

Pas sûr qu’il y ait des dragées sur les ravitaillements ou à l’arrivée, mais c’est un nouveau venu dans le cercle des marathons : le marathon de Royan Côte de Beauté. Il s’élancera ce samedi à 8h30, et les spectateurs pourront applaudir soit les coureurs lancés seuls à l’assaut des 42.195 kilomètres, soit les relayeurs par équipe de deux ou quatre.

  1. Les charmes de la France tu apprécieras

Que ce soit du côté du Lac du Bourget ou sur les sentiers du département de l’Yonne, les concurrents et spectateurs du Trail Nivolet Revard et de The Trail repartiront assurément avec la certitude que la France regorge de trésors. Et la bonne nouvelle, c’est que sur ces deux événements, il y en a pour tous les goûts avec des tracés de 13 à 51 km en Savoie, et de 18 à 110 km dans l’Yonne.

  1. De dossard tu ne réclameras pas

Finalement, vous seriez bien tenté par l’idée de passer du statut de spectateur à celui de coureur ? Dommage ! Sur Landes & Bruyères, dans les Côtes d’Armor, les dossards se sont vendus comme des galettes bretonnes. Sur les courses de 14 et 33 km, les 2 000 dossards ont trouvé preneurs en trois jours, début janvier. L’épreuve féminine de 6 kilomètres affiche elle aussi complet. Mais ce samedi, vous êtes tout de même les bienvenus pour admirer la beauté de ce site classé Natura 2000 !

  1. Au Népal tu penseras

16 000 personnes sont attendus ce week-end à Genève pour le bien connu Harmony Genève Marathon For Unicef. Pour cette édition 2015, l’intégralité des fonds collectés sera utilisée pour les secours au Népal où 940 000 enfants vivent dans des zones concernées par le terrible tremblement de terre qui s’est déroulé le 25 avril 2015. L’UNICEF est en charge de l’acheminent d’eau, d’installations sanitaires et d’interventions d’hygiène.
Sur le plan sportif, Aline Camboulives est une nouvelle fois annoncée au départ du semi-marathon.

  1. Au touriste tu joueras

Quand on le peut, autant ne pas se priver d’associer course à pied et tourisme ! C’est notamment possible ce dimanche sur le marathon de Prague. Mais pour certains, on le sait déjà, l’épreuve n’aura rien d’une balade. En l’occurrence, plusieurs athlètes venus d’Afrique sont candidats à la victoire. Notamment les Kényans Patrick Terer, vainqueur l’an passé, Peter Kirui et Evans Chebet, mais aussi l’Ethiopien Deribe Robi. Chez les femmes, trois Ethiopiennes seront particulièrement surveillées : Yebrgual Melese, Tadelech Bekele et Ashete Bekere.

     10. La boue tu ne craindras pas

Pas sûr que vous ressortiez entièrement propres et indemnes de la Frappadingue Ardennes X’Trem, ce dimanche à Sedan. Et ce même si vous n’êtes là « que » pour encourager les 5 000 personnes qui ont payé pour franchir les obstacles malicieusement préparés par l’organisation. Un conseil : laissez votre tenue chic au placard, car la boue n’est jamais bien loin sur ce genre d’épreuves…

Réagissez