19 et 20 septembre 2015 : Faites votre choix…si vous y arrivez !

Du trail, de la route et des courses à obstacles, le programme de ce week-end est chargé pour les coureurs. Découvrez la sélection de la rédaction pour y voir plus clair !

Kilian Jornet

Deux rendez-vous internationaux en montagne

Le 19 septembre 2015, la planète trail va vibrer au rythme de l’Ultra Pirineu. 2 800 coureurs au départ des trois courses au programme : 110 km, 45 km (2 400 m D+) et 5 km nocturne (860 m D+).
Distance phare de cette épreuve, le 110 km et ses 6 800 m D+, dernière manche des Skyrunner World Series catégorie ultra, a attiré un plateau de rêve !
Tous les regards seront sans aucun doute tournés vers Kilian Jornet, vainqueur en 2012, et qui fait son retour sur cette course, « très excité à l’idée de courir chez moi, puisque c’est ici que j’avais fait ma première course ». La concurrence sera incroyablement élevée avec la présence au départ de Luis Alberto Hernando, double tenant du titre et troisième du classement provisoire des Skyrunner World Series, de l’italien Franco Colle (leader au général), de son dauphin l’espagnol Cristofer Clemente ou encore de ses compatriotes Manuel Merillas et Miguel Heras.
Chez les femmes, on s’attend à un duel entre Emelie Forsberg, déjà assurée de remporter le titre en catégorie ultra, et l’espagnol Nuria Picas (quatre fois victorieuse ici), arbitré par la népalaise Mira Rai et Anna Comet Pascua (ESP).
Sur le marathon (45 km et 2 400 m D+) Oihana Kortazar devrait occuper les avants postes chez les femmes, tout comme ses compatriotes Laura Orgue et Maite Mayora sur le kilomètre vertical du vendredi 18 septembre 2015.

L’autre rendez-vous international du week-end a lieu au Pays de Galles où se déroulent les Championnats du Monde de course en montagne, le 19 septembre 2015.
Chez les Seniors filles, on note le retour en Equipe de France de la Championne d’Europe 2010 Marie-Laure Dumergues, accompagnée de Lucie Jamsin, Adélaide Panthéon et Anais Sabrié qui s’élanceront sur un parcours de 8,9 km et 500 m D+.
Du coté des hommes, 13 km et 750 m D+ attendent Didier Zago et Benjamin Bellamy, maintenant habitués de ces grandes échéances. Ils seront accompagnés de Fabien Demure, Guillaume Girma, Brice Delsouiller et Maxime Durand. Chez les juniors Femmes, Salome Baudoin, Elsa Racasan et Laura Ruel porteront les couleurs tricolores tout comme Mathieu Delpeuch, Mathieu Jacquet, Nathan Jovet et Pierre Xolin chez les juniors hommes.

Des marathons à gogo

Les marathoniens sont eux aussi de sortie ce week-end. A Tours, ils seront 3 700 sous l’arche de départ du Marathon Touraine Loire Valley le dimanche 20 septembre 2015, auxquels s’ajouteront les près de 14 000 coureurs qui prendront le départ des 10 et 20 km de Tours.
A quelques encablures du Mont Ventoux, ce sera la première édition du Marathon du Plateau d’Albion qui emmènera les amateurs de bitume à la découverte de ses champs de lavande et de ses paysages provençaux, avec un parcours en altitude (830 mètres de moyenne) et vallonné (dénivelé positif de 410 m).
Enfin dans la ville rose, on divisera la distance par deux pour le Semi-marathon de Toulouse. Un parcours roulant et rapide que les semi-marathoniens emprunteront à deux reprises, les participants au 10 km se contentant d’une seule boucle.

Et les marathoniens français ne seront pas les seuls à parcourir la distance mythique. On s’élancera à l’assaut des 42,195 km aux quatre coins du monde. En Chine, 30 000 coureurs seront au départ du Marathon de Pékin, et l’on courra également en Russie pour le Marathon de Moscoude l’autre côté de l’Atlantique au Marathon de Montréal et même jusque dans les étendues glacées du grand Nord avec le Marathon International de Sibérie.

Des obstacles, de la boue et un relais qui donne des ailes

Les amateurs de boue et d’obstacles ont pris leurs dossards pour la Reebok Spartan Race Paris le samedi 20 septembre 2015. 20 km et 25 obstacles pour les plus endurants, 13 km (20 obstacles) et 5 km (15 obstacles) pour les autres, les Spartan Races font partie des courses à obstacles les plus dures au monde.
Du coté du Calvados (14), on rampera aussi dans les boue mais de façon beaucoup plus fun à la Mud Day Cabourg tandis qu’en Seine et Marne, les déguisements seront de sortie pour la So MAD Torcy.
Enfin, direction la Haute Savoie et le lac de Talloires pour un relais un peu particulier. Le Red Bull Elements rassemble en effet quatre disciplines qui ne se côtoient jamais. Un premier relayeur en aviron sur le lac, suivi d’un traileur qui s’élance à l’assaut d’une montée de 11 km et 1 900 m D+ pour passer le relais à un parapentiste, avant de terminer la course en VTT. Un format qui attire de nombreux champions et l’édition 2015 ne déroge pas à la règle. Avec deux champions du monde d’aviron, deux champions du monde espoirs cross country, le vainqueur 2014 en parapente, François d’Haene (vainqueur Ultra Trail World Tour 2014) et Thibaut Baronian (vainqueur Wings for life 2014) en trail, la course s’annonce d’ores et déjà passionnante.

Des dossards roses et solidaires pour terminer

Les femmes seront également à l’honneur ce week-end avec la deuxième étape du Run Féminin Tour 2015. Le principe est simple, trois rendez-vous, deux courses pour chaque date (8 et 4 km), des courses enfants pour satisfaire les enfants sportifs eux aussi et le dimanche 20 septembre c’est à la Bordelaise que les coureuses ont rendez-vous.
Sur la Côte d’Azur, 2 000 participants sont attendus pour Odyssea Cannes. Vêtus de rose, ils s’élanceront sur 5 km ou 10 km pour récolter des fonds au profit de la lutte contre le cancer du sein.
Enfin dans le Bois de Boulogne, on courra pour la Fondation FDJ à la Run&Bike Solidaire le 20 septembre 2015. Au programme, des parrains prestigieux (Marie-José Perec, Sandy Casar et Alain Bernard), un vélo et un coureur pour un parcours de 10 km et pour chaque kilomètre parcouru 1€ sera reversé au profit du Secours populaire français.

Bonnes courses à toutes et à tous !

Réagissez