17 et 18 mai 2014 : week-end très chargé pour les coureurs à pied !

De la course du Viaduc de Milllau aux 20 km de Bruxelles...

Les adeptes de la course à pied vont avoir bien du mal à suivre toutes les courses de ces samedi 17 et dimanche 18 mai 2014. Une petite sélection.

la course Eiffage du Viaduc de Millau 2012
© Yves Marie Quemener
  •  Au programme sur la route… 

Dans le sud de la France, la 3ème édition de la course du Viaduc de Millauva rassembler 15 000 participants ce dimanche 18 mai. Il s’agit de l’un des plus gros événement français en province et l’on comprend vite pourquoi : 23,7 km dont 4,9 km entièrement sur le viaduc fermé à la circulation pour l’occasion, 390 m de dénivelé positif, 30 pays représentés et une vue imprenable sur la vallée du Tarn tout le long du parcours en pleine nature ! Enfin, il faut préciser que les coureurs s’élanceront sur ce qui est aujourd’hui le plus haut pont du monde (343 m en haut du plus haut pylône, 19 m de plus que la Tour Eiffel), de quoi garantir des sensations incroyables !
Au niveau du plateau, il sera lui aussi très relevé avec la présence des frères OgariCharles et Stephen, respectivement 1er (1h01mn20s) et 2ème (1h01mn26s) du semi-marathon d’Ivry le 13 avril 2014. Les jumeaux kényans viseront un nouveau doublé ce dimanche mais auront fort à faire face au Burundais Onesphore Nkunzimana, déjà vainqueur de cette course du Viaduc en 2012 (1h21mn03s). Côté français, Sébastien Beltran aura une belle carte à jouer avec son temps de 1h04mn59s, réalisé également au semi-marathon d’Ivry (8ème). Chez les femmes, beau duel à venir entre Aline Camboulives, championne de France de marathon en 2012 et vainqueur du semi-marathon d’Annecy en 1h14mn53s, le 27 avril 2014, et l’Ethiopienne Ayalew Yeshumie âgée de seulement 21 ans mais déjà vainqueur du semi-marathon de Trith en 1h15mn14s, le 8 mai 2014.

A Strasbourg, l’ambiance sera également très festive ce dimanche 18 mai sur la 35ème édition des courses de Strasbourg Europe. Un nouveau record de participation a été enregistré sur l’événement avec plus de 10 800 inscrits à trois jours des départs (contre 10 276 pour le précédent record datant de 2012). Au programme, de nombreuses épreuves qui devraient satisfaire tout le monde : 5 km, 10 km, semi-marathon, marche nordique et aquathlon (nage + course à pied), rien que ça !

Très gros événement chez nos voisins Belges avec l’historique 20 km de Bruxelles. Pour la 35ème édition, ce sont plus de 40.000 coureurs, marcheurs et handbikers, dont près de 12.000 femmes, qui prendront le départ ce 18 mai dès 9h45. Il s’agit d’un nouveau record de participation, après les 35 000 coureurs de l’édition 2013. Des coureurs représentant pas moins de 122 nationalités, originaires notamment de Chine, d’Australie, du Kazakhstan, d’Argentine, du Cameroun ou encore du Kirghizistan. Parmi eux, 58 participants seront pour la 35ème fois au départ et le plus âgé d’entre eux, Raymon Raskin, a aujourd’hui 86 ans !
Les organisateurs ont également prévu des activités la veille et le jour de la course. Au programme : animations pour enfants, conseils avec analyse de la foulée, cours de Zumba en plein air, des stands informatifs… Le parcours, inchangé, passera par le Palais Royal, le Palais de Justice ou encore le Bois de la Cambre.

  • Les Parisiennes 

D’abord une belle course nature : le cross du Figaro, dimanche 18 mai. C’est dans l’enceinte même du Domaine national de Saint-Cloud, que les 8 000 participants vont pouvoir se faire plaisir sur les 6 parcours et 15 courses aux formats variés que propose l’événement. On retrouvera évidemment l’épreuve reine du 12 km mais aussi une marche nordique chronométrée ou encore des 400 m, 2 km et 3 km pour les enfants.
L’une des particularités de l’épreuve est qu’elle se déroule sur un terrain mixte avec routes bitumées, chemins stabilisés et de terre en forêt. Ne prévoyez pas forcément des pointes mais une paire de chaussures qui accroche bien (un modèle mixte route/trail par exemple) est fortement conseillée ! De nombreuses animations ludiques et culturelles (aire de pique-nique, orchestres de jazz et rock, jongleurs, cracheurs de feu…) permettront à tous de passer un très bon moment après la course.

Non loin de là le même jour se déroulera la 6ème édition de Paris Saint-Germain-en-Laye la course, dont le départ sera donné en face du Jardin d’Acclimatation, dans le bois de Boulogne. Le tracé de 20 km est 50% urbain, 50% nature et traverse les communes de Suresnes, Rueil-Malmaison, Nanterre, Chatou, Croissy-sur-Seine, Le Vésinet et Le Pecq le long de la Seine pour se terminer au Château de Saint-Germain-en-Laye. Le parcours est loin d’être de tout repos avec notamment 100 m de dénivelé sur un kilomètre au moment de grimper le Mont Valérien (4ème km). Les coureurs devront donc en garder sous le pied pour l’ascension finale ! L’arrivée avec ce point de vue unique sur Paris et sa région est assurément le grand moment de cette course désormais considérée, de part son profil, comme un « Paris-Versailles » d’avant l’été pour tous les Parisiens. Plus de 4 000 participants sont attendus ce dimanche et, information non négligeable, vous pouvez encore vous inscrire sur place vendredi et samedi.

On change complètement de concept avec la Vertigo, dans la tour First de la Défense, le vendredi 16 mai 2014. Organisée par Sport Sans Frontières, il s’agit de la seule course verticale et solidaire de France. L’objectif est simple : réaliser en courant l’ascension des 48 étages et 954 marches de la plus haute tour de France. Plus de 230 mètres d’ascension attendent donc les 1 500 coureurs-collecteurs inscrits sur l’épreuve.
Car c’est l’autre grande particularité de cette course, les inscrits ne déboursent rien mais doivent collecter des fonds pour prendre le départ. L’intégralité des dons qu’ils rassembleront sera partagée entre le développement du grand projet de l’ONG Sport Sans Frontières et le déploiement du programme Playdagogie dans 1 200 écoles et centres d’accueil, en France et à travers le monde.
Le record à battre est de 5mn08s, chrono établi sur la 1ère édition en 2013 par Omar Bekkali. A noter que la course intègre cette année le Vertical World Circuit, le circuit international des courses verticales dont les autres épreuves ont lieu, entre autres, à New York, Taipei ou Pékin.

  • Les courses entre femmes

Les femmes seront à l’honneur ce week-end avec pas moins de trois courses 100% féminines ! La première et la plus populaire d’entre elles est la Clermontoise, dimanche 18 mai. Plus de 14 000 coureuses en t-shirt rose (remis au retrait des dossards) sont attendues pour ce 5 km dans les rues de Clermont-Ferrand. Le parcours est roulant et ouvert aux poussettes, joëlettes et fauteuils roulants. La convivialité est le maître mot sur cet événement. Tous les bénéfices récoltés avec les inscriptions seront reversés à des associations locales de lutte contre le cancer du sein. En 2013, plus de 90 000 euros avaient ainsi été récoltés !

Même date, mêmes couleurs, même distance et même état d’esprit sur les Demoiselles de la Manche, à Saint-Lô. Pour sa deuxième édition, la course affiche également complet avec 4 000 participantes qui courront, elles aussi, au profit de la lutte contre le cancer du sein. L’échauffement se déroulera en musique et des animations d’après-course sont également prévues. Le parcours se compose d’une boucle unique au cœur de la ville avec un passage près des bords de la Vire. Les organisateurs vous invitent fortement à vous parer de rose de la tête aux pieds pour véhiculer bonne humeur et énergie positive !

Enfin, ces dames verront également la course en rose lors de l’Arcachonnaise, toujours ce dimanche 18 mai. Au programme cette fois-ci plusieurs épreuves : deux marches de 4 km et 8 km pour respectivement les adolescents à partir de 14 ans et les adultes à partir de 16 ans, et deux courses de 4 km et 8 km ouvertes aux mêmes tranches d’âge. Une course des « Pitchouns » est même organisée pour les 6-13 ans en guise d’initiation à la course à pied (distance 1 km) avec une récompense pour chacun d’entre eux à l’arrivée. Pour accentuer encore plus le côté partage, plusieurs challenges sont proposés : copines, entreprises, mariée dans l’année, maman pousse bébé… Tout est réuni pour faire passer un très bon moment aux participantes (les hommes déguisés sont également acceptés) au profit d’une bonne action.

  • Les courses pour le fun

Champagne pour (presque) tous sur la Champenoise, à Reuil, samedi 17 mai 2014. Deux courses sont proposées aux participants pour cette 21ème édition : une de 20 km, chronométrée et avec classement mais sans dégustation de champagne pour favoriser la performance, et une autre empruntant le même parcours en pleine nature, sans chrono ni classement mais avec dégustation de champagne cette fois-ci.
De nombreuses animations sont prévues tout au long de la journée, parade des déguisés avec une chorégraphie, groupes musicaux, machine à bulles et le plus fun : la traversée de deux pressoirs. Et pour bien finir cette journée festive, soirée dansante pour tous !

Distances beaucoup plus courtes sur la Holi Run de Cysoing le 18 mai, près de Lille, où 2 000 coureurs vont quand même en voir de toutes les couleurs… Car le concept est basé sur cela, une explosion de couleurs pour les coureurs tous les kilomètres ! Dans chacune des zones qu’ils traversent, des organisateurs projettent de la poudre d’amidon aux pigments colorés sur eux le but étant évidemment de franchir la ligne d’arrivée le teint le plus « arc-en-ciel » possible. Trois épreuves figurent au programme : un 5 km et un 10 km chronométrés et un 5 km à allure libre, sans pression et pour en profiter un maximum avec, pourquoi pas, son enfant (de plus de 7 ans). L’édition de Cysoing est organisée au profit de l’association LUDOPITAL qui aide les enfants malades de la région. Les inscriptions sont toujours possibles sur place et d’autres dates sont encore prévues dans l’année à Rouen, Paris, Biarritz… Surveillez-bien le passage de cette course près de chez vous !

  • Du côté du trail…

The North Face 100 en Australie est comparable à l’UTMB en France, ou la Diagonale des Fous sur l’île de la Réunion. Les tous meilleurs comme Ryan Sandes ou Killian Jornet y sont déjà passés pour se tester sur ce 100 km (4 100 m de D+) sur les chemins des Blue Mountains australiennes. L’année dernière, c’est le local Brendan Davies qui avait justement battu le record de l’épreuve de Killan Jornet en 9h17mn. On le retrouvera encore au départ ce samedi 17 mai 2014, et avec du beau monde : Jorge Maravilla (champion des Etats-Unis du 100km), Andrew Tuckey (3ème en 2012 et 2013 et 9ème des championnats du monde de trail en 2013) et Stuart Gibson (vainqueur en 2010). Le Français Quentin Stephan (23ème de la Diagonale des Fous en 2013) figure aussi sur la liste de départ. La course sera également très disputée chez les femmes avec les présences de Fernanda Maciel (vainqueur en 2012),  Nuria Picas (vainqueur de l’Ultra Trail Mj Fuji 2014 et de la Transgrancanaria 2014), Tina Lewis (vainqueur du Leadville Trail 100 Run en 2012 et du TNF 100 China en 2013) et de l’Australienne Beth Cardelli, triple tenante du titre. Une autre locale, Gill Fowler, sera également à surveiller après sa très belle 6ème place sur l’UTMB en 2013.
Cet événement fait partie du tout nouveau Ultra-Trail World Tour et dont le principe est de réunir des trails d’au moins 100 km partout dans le monde.

En France, samedi 17 mai 2014 aura lieu le 100 km par équipes de l’Oxfam Trailwalker, au départ d’Avallon (89). Le concept est on ne peut plus simple : des équipes de 4 coureurs/marcheurs doivent parcourir 100 km en moins de 30 h après avoir collecté 1 500 euros de fonds pour Oxfam afin d’obtenir un dossard.
Cette association de solidarité internationale agit sur les causes de la pauvreté et des injustices. Elle fait partie d’un réseau de 17 ONG qui agissent ensemble dans plus de 90 pays. Grâce à leur engagement, les 519 équipes des 4 premières éditions du Trailwalker ont permis de collecter plus de 900 000 euros. Ils seront plus de 1 000 encore cette année et ont déjà collecté près de 400 000 euros.

Dans le Finistère, le trail marin Roscoff to Roscoff revient pour une cinquième édition, mais avec un peu de changement. L’épreuve se déroulera sur la seule journée du samedi 17 mai et fera 30 km aller-retour, de Roscoff à Roscoff en passant par Santec. Le départ des 500 concurrents se fera toujours en fonction de la marée vers 14h15/14h30, dans le milieu du port de Roscoff et devant une foule de spectateurs que les organisateurs espèrent nombreux. Si vous en avez l’occasion, ne manquez pas ce spectacle atypique de centaines de personnes qui courent sur la mer !

Très bon running à tous !

Réagissez