15ème Rando Muco, le 29 avril 2012 à Belle-Isle-en-Terre (22)

Pour faire souffler le vent de la solidarité

Près de 7 000 personnes devraient se réunir, dimanche 29 avril 2012 à Belle-Isle-en-Terre pour la 15ème Rando Muco. Histoire d’allier sport, bonne humeur, et soutien à la recherche.

rando muco 2011

Certains chiffres parlent plus que de longs discours pour témoigner du caractère essentiel de la recherche médicale : en France aujourd’hui, l’espérance de vie moyenne d’un enfant atteint de mucoviscidose est de 47 ans. C’est peu, mais tout de même 27 ans de plus qu’en 1992. « Avant, les personnes atteintes de mucoviscidose étaient des jeunes. Aujourd’hui, ce sont aussi des parents qui ont pu fonder une famille », résume Gwenvaël Lecerf, membre de l’association La Pierre Le Bigault Mucoviscidose.

Cette association organise, le 29 avril prochain, la quinzième édition de la Rando Muco à Belle-Isle-en-Terre (Côtes-d’Armor). Un événement sportif, ludique et tout public. L’an dernier, 110 000 euros ont été reversés à la recherche après cette Rando Muco à laquelle ont participé 6840 personnes. Une mobilisation d’autant plus importante que la Bretagne est la région la plus touchée au monde par cette maladie. « En France, une naissance sur 4 400 concerne un bébé atteint de mucoviscidose. En Bretagne, c’est une naissance sur 3 000 », explique Gwenvaël Lecerf.

Des activités pour tous

Organisée sur un site Natura 2000, la Rando Muco  propose un éventail de disciplines très large. Les compétiteurs peuvent s’aligner sur un  raid VTT de 70 km, deux trails de 14 et 36 km ou une course à pied nature de 8 km. Ceux qui préfèrent le concept loisirs ont l’embarras du choix. Des randonnées pédestres sur 11 parcours (4, 8, 10, 11, 14, 18, 23, 25, 29, 32 et 38 km), de la marche nordique (sur l’ensemble des parcours), des randonnées VTT (15, 20, 32, 40 et 50 km), une randonnée équestre : petits et grands trouveront forcément leur bonheur. Une balade racontée de 4 kilomètres permet également de se plonger dans l’histoire des Papeteries Vallée (fermées depuis 1965).  Et le parcours 2012 est accessible aux personnes à mobilité réduite et aux poussettes.

« Nos randonnées sont qualitatives, souligne Gwenvaël Lecerf. Nous nous inscrivons dans une démarche culturelle ». On vient donc aussi à la Rando Muco pour « apprendre des choses », dans des domaines très variés. Ultime preuve : une expo-animation « Les ondes en questions » sera proposée pour en savoir plus sur ces nouvelles technologies émettrices d’ondes.

Les organisateurs espèrent atteindre la barre des 7 000 participants qui seront accueillis dès le samedi après-midi sur une partie du village événement. Mais, promis, la Rando Muco restera « à taille humaine et conviviale ».

Comme toujours, de nombreux musiciens assureront l’ambiance. Avec un temps fort en fin de journée assuré par les 4 filles du groupe Raggalendo qui feront découvrir leur univers de rock breton. « L’idée, c’est aussi d’attirer un public plus jeune. Cette journée est vraiment faite pour les petits et les grands, rappelle Gwenvaël Lecerf. Car la maladie n’a pas de frontières, tout le monde peut être concerné à un moment de sa vie. »

Faites nous partager votre expérience de la Rando Muco

Plus d’informations sur la Rando Muco : www.randomuco.org

Réagissez