10 et 11 mai 2014 : beaucoup de trails, mais pas seulement…

De la Transvulcania à la Route du Louvre

Programme très chargé en trail ce week-end, avec notamment la Transvulcania et le Trail des Forts du Grand Besançon. Mais notre sélection des courses du week-end comporte aussi de beaux rendez-vous sur le bitume.

La grande Course des Templiers 2013
Xavier Thevenard

On commence fort cette sélection avec un gros rendez-vous international ce samedi 10 mai 2014 : la 3ème édition de la Transvulcania sur l’île de La Palma. Cette course est à regarder (et surtout à faire) une fois dans sa vie pour ses paysages et son tracé magnifiques. L’ambiance est également toujours au rendez-vous et ce n’est pas pour rien que beaucoup des meilleurs ultra-trailers de la planète y reviennent chaque année. En 2013, l’Espagnol Kilian Jornet (qu’on ne présente plus) et la Suédoise Emelie Forsberg, avaient bravé la chaleur pour s’imposer sur le 83 km. Et ils seront de retour cette année pour défendre leurs couronnes ! Mais ils ne seront pas les seuls, car le plateau est une nouvelle fois très relevé. Jugez plutôt : sont annoncés, l’Espagnol Luis Alberto Hernando et l’Américain Sage Canaday, respectivement deuxième et troisième de l’édition 2013, l’Américain Dakota Jones, vainqueur 2012 (voir les résultats), son compatriote Timothy Olson, troisième de la Transgrancanaria 2014 (voir les résultats), mais aussi le très attendu Xavier Thevenard, vainqueur de l’UTMB 2013 (voir les résultats) et deuxième des Templiers (voir les résultats), l’Allemand Philipp Reiter, ou encore les Britanniques Tom Owens et Ricky Lightfoot. Chez les femmes, la Néo-Zélandaise Anna Frost, qui détient le record de l’épreuve depuis 2012, sera également de la partie, tout comme l’Espagnole Uxue Fraile, troisième de l’édition 2013. Quant à sa compatriote Nuria Picas, elle a finalement préféré ne pas se rendre aux Canaries pour privilégier la TNF Australia 100 la semaine suivante, étape de l’Ultra Trail World Tour 2014.

On reste hors des frontières de l’Hexagone, toujours en trail, avec le Royal Raid de l’île Maurice, ce samedi. C’est la course qui monte petit à petit dans le calendrier avec une participation record de 770 coureurs et coureuses pour cette 9ème édition. Ils seront répartis sur le 13,4 km (320), le 35 km (300) et enfin le 80 km (150). François d’Haene, vainqueur du Grand Raid de la Réunion en 2013, de l’UTMB en 2012 et tout frais vainqueur de l’Ultra du Mont Fuji en avril 2014 (161 km), devrait prendre le départ de la distance intermédiaire.

Trail épisode trois avec le trail des Forts du Grand Besançon, ce dimanche en Franche-Comté. Plus de 2 500 coureurs (une participation en hausse de 60%) et un cadre mêlant nature et patrimoine au coeur des fortifications inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco, cette 10ème édition a tout pour être une grande fête du trail dans l’est de la France. D’autant que le 47 km est une étape du Trail Tour National (voir le programme complet). On y retrouvera notamment Arnaud Perrignon, quadruple vainqueur de l’épreuve, mais aussi Sébastien Spehler, un mois après sa victoire sur le Lyon Urban Trail, Patrick Bringer, qui avait remporté le Gruissan Phoebus Trail en février, Romuald De Paepe et Clément Petitjean. Chez les féminines, Laureline Gaussens, deuxième de la SaintéLyon 2013, est attendue.

Et puis, de nombreux autres aventuriers seront dans la Drôme pour le Challenge Charles & Alice, à Crest ce week-end. Parrainé par l’ultra-traileuse italienne Francesca Canepa (vainqueur du Tor des Géants en 2013), qui participera aux 105 km (6 600 m de dénivelé positif), l’événement se compose de nombreuses épreuves allant du « simple » 6 km à l’ultra-trail. Il accueillera des trailers de haut niveau du team New Balance tels que Mikaël PaseroSébastien Buffard ou Benjamin Bellamy, ainsi que Michel Lanne (team Salomon). Chez les femmes, Sandrine Baron tentera d’inquiéter Francesca Canepa sur le 105 km et Aude Diet s’alignera au départ du 65 km.

Voilà qui conclut la partie trail de notre sélection. Mais les adeptes du bitume vont aussi se régaler ce week-end. Avec notamment l’un des marathons références du calendrier français, la route du Louvre dimanche entre Lille et Lens. Sur la ligne de départ, on retrouvera le Kényan Raymond Kemboi, vainqueur de l’édition 2013 (2h14mn21s) qui devra se méfier du Tanzanien John Léonard Karori qui a un record au semi-marathon à 1h03mn. Il faudra également compter sur deux autres Kényans Laban Kipkemoi Moiben (2h09mn13s) et Isaac Kosgei (2h09mn17s).  Du côté des féminines, c’est l’Éthiopie qu’il faudra surveiller : Sailly Korir a déjà couru le semi-marathon en 1h10 et Tesfabnesh Merga a réalisé 33mn45s au 10 km. Elles devront se méfier de la Kényane Mulunesh Zawudu qui a un record au semi à 1h10 ! Les différentes arrivées risquent d’être serrées…

Autre rendez-vous des spécialistes des 42.195 km : le marathon des Vins de Blaye, dans une ambiance qui se veut là très festive et décontractée. La preuve : la course se déroule le samedi matin avant une grande soirée entrecôte, puis, le dimanche, une journée promenade et dégustation pour découvrir les crus les plus goûteux de la région !

Rien à voir avec le programme de ceux et celles qui courront, dimanche, le marathon de Prague. Si certains en profiteront probablement pour visiter la charmante capitale de la République Tchèque, d’autres n’iront assurément pas pour du tourisme. Sont ainsi notamment attendus les Kényans Moses Mosop (auteur de 2h03mn06s à Boston en 2011) et Eliud Kiptanui (détenteur du record de l’épreuve en 2h05mn39s) mais aussi le champion en titre, le Qatari Nicholas Kemboi qui s’était imposé en 2h08mn01s l’an dernier (voir les résultats).

Et puis, toujours sur le bitume, mais plus proche de chez nous, nous avons pensé à vous, mesdames, en sélectionnant la Sarabande des filles de La Rochelle qui aura lieu ce samedi, une course 100% féminine et interdite aux hommes ! L’ambiance est festive et le costume largement toléré. Deux distances au choix : 5 km et 10 km, au coeur de la ville avec des passages devant le musée maritime ou encore le parc Charruyer. 2 600 coureuses sont attendues pour récupérer leur rose et leur t-shirt de finisher à l’arrivée.

Enfin, on n’oubliera pas que The Mud Day battra son plein tout le week-end sur le terrain d’entraînement du GIGN, à Beynes (78). La course à obstacles propose cette année trois journées d’épreuves : elle a débuté ce jeudi, et se poursuit ensuite samedi et dimanche !

Bon week-end running à tous !

Réagissez